flag_uk.png

atelier Découverte des

skill buffers

buffers de compétence

Extrait de l’Appendix A
p. 185, Demand Driven Adaptive Enterprise (Ptak and Smith, Industrial Press, 2018)

Le modèle de compétence piloté par la demande DDSM Demand Driven Skill Model
www.themissinglinks.info Par Caroline MONDON

La protection des flux d’entreprises en compétition dans un monde VUCA (Volatile, Incertain, Complexe, Ambigu) grâce à des buffers de stock, délai et capacité, a été largement décrite. Qu’en est-il des compétences des femmes et des hommes nécessaires à la mise en oeuvre, au soutien et à la maintenance du modèle opératoire piloté par la demande Demand Driven Operating Model (DDOM) ?


Trop d'entreprises sont confrontées à des ruptures de flux causées par le manque de compétences à des moments critiques. Si ces compétences font régulièrement défaut et si les solutions alternatives sont fastidieuses à mettre en place, ces manques constituent des goulets d’étranglement qui font obstacle à la profitabilité, au développement et à la capacité d’innovation de l’entreprise.


C’est au niveau stratégique que se prennent les décisions de recruter ou de financer de la formation afin d’anticiper les ralentissements du flux dus à une compétence manquante.
Au niveau tactique que les boucles de retour d’information permettent d’assurer leur mise en place.
Une approche visuelle similaire à celle des autres buffers permet de juger des priorités.

Le modèle de compétence piloté par la demande Demand Driven Skill Model DDSM


Les deux modèles DDOM et DDSM combinés décrivent quels investissements l’entreprise doit faire pour protéger ses flux dans son propre système complexe de départements et d’ateliers (Fig.1).
Le DDSM permet de visualiser les priorités pour ce qui est d’acquérir et de conserver les ressources en compétences essentielles grâce à un 4e type de buffer, le buffer de compétence, qui peut être combiné avec les autres types de buffer (stock, capacité, temps) du DDOM.

Fig.1 : Exemple d’un DDSM combiné à un DDOM

Le symbole du buffer de compétence : Skill Buffer


Il s’agit d’une tête vue de profil, de couleur rouge, jaune ou verte, tournée vers la gauche en l’absence de formation en cours, ou vers la droite dans le cas contraire. La tête colorée contient un chiffre entre 1,0 et 4,0. Rouge signifie un risque à court terme pour le flux. Jaune signale un risque potentiel en cas de variabilité. Vert indique que tout va bien. C’est la première étape pour visualiser quelles compétences sont à acquérir dans quel département. Ensuite, quand l’entreprise a progressé dans la protection des flux, les couleurs servent à repérer la disponibilité de formateurs internes pour enseigner les innovations favorisant le flux dans chacun des processus clefs de l’entreprise.

La matrice des compétences : Multiskill grid
 

Les chiffres inscrits dans les têtes colorées proviennent d’un calcul simple basé sur la matrice des compétences (Fig.2). Ils indiquent le niveau de compétence de chaque employé.e dans telle ou telle fonction. Toutes les fonctions sont listées de façon à englober tous les processus de l’entreprise.

Fig.2 : Les 4 niveaux de compétence de la matrice des compétences

Les exigences de chaque niveau doivent être adaptées avec l’activité et la maturité de l’entreprise.


Le chiffre inscrit sur le symbole du buffer de compétence ; il est calculé à partir du nombre de cases vertes. Il permet d’indiquer le niveau de compétence moyen du personnel dans un groupe de fonctions donné ou dans un département en particulier.


De même que pour tous les buffers pilotés par la demande, on tient d’abord compte de la couleur puis du chiffre le plus faible pour décider des priorités stratégiques concernant le plan de formation et de gestion des compétences.

Fig.3 : DDSM de promotion du flux : calcul des buffers de compétence correspondant à la Fig.1

Découvrez les Skill buffers

pour sortir du dilemme

Ingénieure, Master Practitioner NLP, Administratrice de société certifiée.

Co-designer de la workshop 'A DDS&OP Experience powered by The Fresh Connection' distribuée par DDI et de la formation certifiante : 'Adaptive Enterprises Foundations' AEF dustribuée par ASCM (ex-APICS) et DDI, Master Instructrice DDI, Trainer qualifiée The Fresh Connection.

Expériences :

Directrice d'usines en mécanique et électronique.

Redressement de PME en difficulté en temps partagé.

Directrice Supply Chain en multinationale de l'automobile.

 

Certifications internationales en Supply Chain Management : CFPIM, CIRM, CSCP, AEFP, DDPP, DDLP.

Décorée de l'ordre national du mérite en 2008

Décorée de l'ordre national de la légion d'honneur en 2014

Auteure d'un roman policier pédagogique sur le management agile de la chaîne logistique en PMI, 3ème ed. AFNOR "Le chaînon manquant". Prix spécial Promotion des principes Qualité Performance en 2009.

Publication de la version DDMRP en 2016 aux USA par Industrial Press.

Animatrice de séminaires dans 4 continents avec le serious games The Fresh Connection dans des comités de direction de multinationales automobile, aéronautique, luxe… avec focus sur l'augmentation de la compétitivité face à des marchés complexes grâce au décloisonnement des fonctions du processus Sales & Operations Plan (S&OP).

 

Participations aux premiers projets DDMRP et DDAE en France lors de l'introduction de la méthodologie par l'Association Française de Supply Chain Management en tant que leader mondial.

Accompagnement de projets DDAE en Suède, USA et au Maroc avec le Demand Driven Skill Model DDSM. 

Intervenante
Caroline MONDON
Master Instructrice
Demand Driven Institute
 
DDI Affiliate Logo.png

EVENTS

Découverte

des Skill BufferS 

 AMSTERDAM - NETHERLANDS

OCTOBER 10, 2019

 DÉcouverte

des Skill BufferS  

 Minneapolis - USA

APRIL 10, 2019

 DÉcouverte

des Skill BufferS  

 Tanger - Maroc

14 MARS 2019

Copyright © 2019 TheMissingLinks - Tous droits réservés - Mentions légales - Réalisé par Culture Com'